Hôtel Ibis Autun (71)

L’hôtel

Il est situé à la sortie d’Autun, à côté du lac, du centre aquatique et du bowling. Il y a un parking gratuit avec un nombre conséquent de places.

En entrant vous tombez sur la réception, le bar est juste à droite de celle-ci et sur la gauche vous trouverez la salle du restaurant. Vous pouvez aussi savourer votre petit déjeuner ou boire votre verre en terrasse.

La majeure partie des chambres est à l’étage, il y en a quelques unes en rez-de-chaussée côté bar.

Le centre-ville est à 5-10 minutes en voiture, comptez une bonne demi-heure à pieds. L’amphithéâtre romain est à environ 15 minutes à pieds en marchant le long du joli lac d’Autun.

Les parties communes sont propres et bien décorées, surtout le restaurant qui m’a beaucoup plu. L’impression est assez bonne dans l’ensemble.

La chambre 

J’ai eu la « chance » d’avoir une cage à poule. Espace devant le lit : un mètre, espace de chaque côté du lit : cinquante centimètres. Autant vous dire que pour vous mouvoir dans la chambre, il faut avoir de l’équilibre…

J’aime bien la touche d’humour de la part d’Ibis qui consiste à mettre une chaise au bureau situé à gauche du lit parce que s’y asseoir relève d’un numéro de contorsionniste du Cirque du Soleil. D’ailleurs durant la nuit je me suis cogné le pied dans le bureau en bougeant un peu…

Ranger vos affaires dans la penderie vous demandera un équilibre de funambule et ouvrir la porte des toilettes vous fera faire beaucoup de pas. Je vais devant la porte, j’actionne la poignée, je recule pour ouvrir la porte à 180° qui passe à 1cm du bois de lit, j’avance dans la salle de bain… Bref, tout déplacement dans la chambre relève de l’exploit sportif.

Mis à part ça, la literie est vraiment au top et on y dort bien. Ibis a vraiment fait un bel effort sur la literie. La salle de bain est fonctionnelle et la climatisation / chauffage est réglable à votre envie.

Le petit déjeuner 

J’ai pu goûter les deux formules proposées : un buffet à volonté à 9.90€ et un petit déjeuner tardif à 5.50€.

Le buffet à volonté était assez bon et il y avait suffisamment de choix pour rassasier tout le monde en fonction des goûts de chacun.

Le petit déjeuner tardif ne contient que des boissons chaudes et viennoiseries, j’ai eu assez pour que mon ventre ne crie pas famine deux heures plus tard.

Conclusion 

À part la chambre cage à poule, j’ai trouvé l’hôtel bien situé et agréable. Il est propre, le personnel sympathique et la literie est vraiment bien.

À part mon problème de réservation et le fait que j’ai failli ne pas avoir ma chambre réservée quatre mois auparavant, je suis plutôt content de mon séjour.

La prochaine fois j’appellerai avant pour valider qu’ils m’ont bien sur la liste et je spécifierai que je ne veux pas de chambre cage à poule.

Publié dans Non classé | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Un dimanche à Solidays (2016)

Trois ans d’abstinence et me voilà de retour sur la pelouse de Longchamp pour le festival Solidays. Force est de constater que l’espace occupé par l’évènement est bien plus grand qu’auparavant. De nouvelles scènes font leur apparition, l’espace restaurant est agrandi et d’anciennes scènes gagnent en nombre de places.

Les divers contrôlent se passent sans problème, sans doute grâce au fait que je n’ai qu’un billet 1 jour et donc pas besoin de me voir affubler d’un bracelet que tous les jeunes m’envieraient. Vite, vite ! Direction le premier concert de la journée (il est 15h).

solidays_2016_plan_a4

16h – Louane (Le Dôme)

C’est Louane qui ouvre le bal, les enfants sont montés sur les épaules des parents, le concert peut commencer. La moyenne d’âge du public est très basse, je ne me suis jamais senti aussi vieux qu’à ce moment précis. Je ne connais pas la discographie de la jeune femme, je suis cependant au fait de ses quelques tubes, pas si has-been que ça le mec !

L’ombre de Louane apparaît, le public est en transe (si si je vous jure) et c’est parti ! Première remarque, si je n’aime pas sa musique comme j’apprécie son physique, ce sera moins difficile à supporter. De mon point de vue, ce concert est un test car je me suis toujours demandé si elle avait le charisme à la hauteur de son charme. Maintenant, je sais…il lui manque un petit truc pour m’entraîner dans la danse.

Elle ne chôme pas, le rythme est effréné et elle donne tout pour son public qui le lui rend bien. Les gosses et les ados sont « en feu », les plus âgés connaissent aussi les paroles, c’est la fête sous le dôme. Les buts des bleus ajoutent de la joie et le concert se passe bien.

Je suis agréablement surpris par la prestation de Louane. Ce fut un concert agréable et suffisamment dynamique pour ne pas m’ennuyer, une bonne entrée en matière pour cette journée à Solidays.

20160626_165628_27326427284_o.jpg

J’ai ensuite zoné dans l’enceinte du festival : boutique, stands, toilettes (et oui il faut), restaurants (j’ai mangé une tranche de pastèque) tout en passant par quelques scènes où se produisaient Talisco et Ibrahim Maalouf sans vraiment écouter, donc pas d’avis sur la question…

19h – Jain (Bagatelle)

Elle est une des raisons pour laquelle j’ai choisi le dimanche pour venir à Solidays, j’aime bien ses morceaux et j’ai le sentiment qu’en concert elle va envoyer du lourd…verdict ?

C’est sur une grande, très grande scène que Jain fait sa performance. La sensation de grandeur est accentuée par le fait qu’elle est seule sur scène avec son « looper » (je crois que ça se dit comme ça).

Elle a une énergie de dingue, elle met l’ambiance. Avec son énergie et sa musique, elle fait bouger les festivaliers (sauf moi, faut pas déconner non plus, je n’extériorise pas comme ça à la première rencontre).

Cependant, je pense qu’un large sourire s’affiche sur mon visage et je savoure la prestation de ce petit bout de femme. La foule semble apprécier la performance aussi et participe avec plaisir aux requêtes de l’artiste. Vas-y que tout le monde saute, bouge et tape dans ses mains, c’est fun, c’est bien ! Mon Solidays est bel et bien lancé.

Je ne vais pas tout vous raconter sinon vous n’aurez pas la surprise, je vous dis juste que si vous en avez l’occasion, allez la voir ! Si vous aimez un peu sa musique, vous l’apprécierez. J’ai préféré le concert à la version CD (façon de parler, je n’écoute plus la musique sur un CD, c’est dépassé).

20160626_190531_27326446124_o.jpg

20h – C’est l’heure de manger (je cherche…)

Bon soyons clair, après le concert de Jain la foule est présente dans l’espace restauration. Trouver de quoi manger serait mission impossible ? (🎶tin tin, tin tin tin, tin tin, tin tin tin, tin tin, tin tintin…🎶)

Que nenni, à Solidays il y a tout ce qu’il faut, il faut juste adapter un peu tes envies. Exit le burger, le boeuf ou les tacos/buritos, ce sera fish & chips parce qu’il y a moins de monde et que c’est l’occasion de goûter. Avec des frites quand même, faut pas déconner, c’est l’été !

En tout cas c’était bon et j’ai bien mangé, c’est donc bien repu que je vais attaquer le dernier concert…

22h – Louise Attaque (Paris)

Voici LA principale raison du choix du dimanche pour une journée à Solidays. Un bon moyen de tester leur dernier album en « vrai » sans risque et pouvoir taper du pied sur leurs tubes entraînants ! (J’extériorise un peu plus quand je connais…)

Tous les festivaliers sont là, la tension est palpable et l’émotion est intense. Non je déconne, l’ambiance est bonne et festive, on a tous hâte de les écouter.

Le concert alterne entre anciennes et nouvelles chansons. L’ambiance retombe un peu pendant les nouvelles car elles ne sont pas aussi connues que les anciennes. Comme elles sont assez rythmées et avec l’énergie dont ils font preuve, c’est malgré tout agréable .

Soyons honnêtes, les vieux tubes ont la cote et donne un coup de fouet aux festivaliers, les chansons sont reprises en chœur, les gens dansent et sautent.

L’énergie et le dynamisme de Louise Attaque existe toujours, ils ont fait une performance digne de ce que j’ai vu par le passé. Le concert est passé à une vitesse folle, c’est déjà la fin…C’était un peu court à mon goût mais bordel que c’était bon ! Merci Louise Attaque !

20160626_221556_27325992723_o.jpg

Pour une reprise, ce fut une bonne reprise. J’ai passé une bonne journée à Solidays, j’ai apprécié les concerts vus en entier et comme le soleil a pointé son nez, ça n’a rien gâché !

On se reverra peut-être l’année prochaine…

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Club Med Sant’Ambroggio (Corse)

De retour d’un séjour d’une semaine au Club Med Sant’Ambroggio en Corse, voici mon avis.

santambroggio

Le transport

C’est Hop!, la filiale d’Air France, qui nous a emmené sur l’île de beauté. Un trajet de moins d’une heure trente qui passe relativement vite. Nous avons eu droit à une collation durant chaque trajet. L’avion était petit mais néanmoins confortable si ce n’est que je ne tenais pas debout dedans (je fais 1m90).

crj1000-interior-cabin1303250134492650711010500

Lors de notre arrivée à Calvi, nous avons été accueillis par les G.O. du Club Med. Ceux-ci nous ont donné les clés de nos logements, les bracelets indispensables à notre bon séjour et ils ont pris en charge nos bagages. Les informations de base nous ont été données durant la petite demi-heure de transfert en bus.

Le village

san-ambroggio-1

Il est situé au pied du village de Lumio (où vit Lætitia Casta) entre mer et montagnes. Le village est à taille humaine, ainsi vous ne perdez pas de temps à errez dans les allées pour rejoindre votre logement.

En arrivant c’est la piscine que vous voyez en premier. Une grande piscine chauffée mais refroidie en cas de grand vent. Les transats sont nombreux donc vous ne devriez pas avoir de mal à trouver une place. Lors de notre séjour il y avait deux sessions d’aquadynamic (ou aquagym) par jour. Il y a beaucoup de parasols car la piscine est en plein soleil toute la journée, les pins alentours ne fournissent qu’une petite zone ombragée.

La réception, le bar, le restaurant et le patio sont dans le même bâtiment qui est au « centre » du village. La réception est ouverte 24h/24 7j/7 pour la moindre de vos demandes dans la limite du raisonnable bien évidemment. Le bar est ouvert de 10h à minuit et le restaurant de 7h45 à 9h30, 12h30 à 14h et 19h30 à 21h30 (de mémoire). Le patio permet de se détendre pour l’apéro ou participer aux jeux cafés, c’est le lieu de convivialité et de rencontres.

En bord de mer vous trouverez une petite plage et l’espace voile où vous pouvez empruntez des bateaux, des kayaks et des paddles. Vous n’avez qu’à donner votre prénom et votre numéro de chambre et à vous la grande bleue (s’il n’y a pas trop de vent).

Un terrain de pétanque, un terrain de foot/basket, un terrain de beach-volley et des terrains de tennis sont également à votre disposition. Il y a aussi un mini club pour les parents (indignes?) en quête de vraies vacances avec une piscine dédiée pour ne pas « subir » les cris enfantins lors de votre mojito-piscine d’après rando.

L’hébergement

Nous avons été logés dans une chambre club pour trois personnes. Nous étions deux et c’était impeccable. La déco est « vintage », elle mériterait un petit rafraichissement car les rideaux semblent avoir bien vécu, idem pour les couvre-lits.

Ce n’est pas une chambre luxueuse mais elle est fonctionnelle. Vous y trouverez une commode, une table, la télévision (assez grande), les lits, toilettes séparés et une salle de bain avec douche.

La literie est elle aussi vieillissante, on sent son âge lors de la nuit. Les oreillers sont quant à eux clairement décédés, on ne peut plus tirer grand chose d’eux.

Attention, les chambres ne sont pas climatisées mais il y a un ventilateur. S’il y a du vent, vous aurez même la chance d’avoir un courant d’air omniprésent qui refroidira la chambre à tel point que vous aurez besoin d’aller à la pharmacie pour soigner votre gorge. La toux était omniprésente dans le village et la consommation de mouchoirs fut exceptionnelle.

Espérez aussi avoir des voisins peu bruyants car les murs sont fins ! On entend bien la discussion des voisins, on entend même le smartphone du voisin vibrer sur la table. Boule quiès obligatoires !

Le restaurant

Nous avons bien mangé tout au long du séjour. Il y en avait pour tous les goûts et en quantité suffisante. Viandes, poissons, pizzas, pâtes, crudités, desserts, glaces…tout y est pour vous régaler et vous rassasier. Ce n’est pas un restaurant gastronomique certes mais il y a tout ce qu’il faut.

Au petit déjeuner, vous avez de quoi vous préparer des sandwichs et des baquettes de nourriture si vous partez en excursion, rando ou autre.

Les activités

L’activité principale de Sant’Ambroggio c’est la rando ! Incluses dans votre forfait, des randonnées sont organisées par le Club Med par demi journées me semble-t-il et avec divers niveaux de difficulté.

Vous pouvez aussi faire du sport : tennis, foot, basket, beach-volley, ping-pong ou pétanque. L’aquagym et l’espace fitness sont aussi de la partie.

L’espace voile vous permet d’apprendre…suspense…la voile (bravo !) et d’emprunter kayaks ou paddles si vous souhaitez voguer dans la baie de Sant’Ambroggio.

Hors Club Med, vous pouvez vous rendre à la gare « Club Med Cocody » pour prendre le train Corse qui vous emmènera à Calvi ou l’Ile Rousse. Vingt minutes à pieds pour aller à la gare et vingt minutes de train pour l’une ou l’autre des destinations. Attention aux horaires car il n’y a qu’une voie et donc un seul train !

Les animations

Tournois sportifs, jeux café et jeux apéro sont légions et répandent la bonne humeur dans le Club. Donata la chef de village est souriante, agréable et omniprésente. On sent la main de fer dans un gant de velours, c’est agréable. Elle participe à tous les spectacles et pas mal d’activités.

Francky le G.O. animateur (fou?) met l’ambiance. Toujours au taquet et de bonne humeur, il nous accueille au p’tit dej avec des déguisements originaux et une énergie hors du commun. Il est l’animateur parfait ! Pas lourdingue ni oppressant, il distille sa bonne humeur aux G.M. qui le croisent. Ses jeux cafés étaient agréables et nous avions plaisir à participer avant de retourner à nos activités. C’est le meilleur G.O. rencontré lors de mes divers séjours.

 

Conclusion

Le village de Sant’Ambroggio est parfaitement intégré dans le paysage Corse et son emplacement est parfait. Malgré quelques aspects vieillissants, nous avons passé un agréable séjour digne du Club Med.

Les activités sont nombreuses et les dingues de rando y trouveront largement leur compte. Les animations et les spectacles sont tops, des G.O. sont au taquet, d’autres moins…ça compense…

Encore de bonnes vacances au Club Med !

 

Plus d’informations ici : Club Med Sant Ambroggio

Mes autres séjours au Club Med :

Club Med Columbus Isle (Bahamas)

Club Med Kani Maldives

Club Med La Pointe aux Canonniers (Ile Maurice)

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

J’ai testé le drone PNJ Onyx (vol d’essai)

Profitant d’une promo exceptionnelle dans une grande surface, j’ai acquis ce drone avec un rabais de 70%. Déjà possesseur d’un petit drone, je ne suis pas novice dans le pilotage, je m’en sors pas trop mal.

pnj-onyx-drone-support-camera-sport-compatible-gop

Le drone est fourni avec un support compatible GoPro pour faire des prises de vues aériennes, des hélices de rechange et le chargeur de batterie. Avant de « voler », vous devez étalonner le drone afin d’obtenir une expérience de vol optimale.

Toutes ces procédures effectuées, j’ai donc tenté mon premier vol en extérieur bien évidemment et sans caméra attachée au drone. Les moteurs sont silencieux et on sent la puissance dégagées par ceux-ci.

Le vol s’est plutôt bien passé par contre l’atterrissage fut une autre paire de manches. En effet, le drone a du mal à s’approcher du sol. Est-ce parce qu’il est trop léger que même si les moteurs sont au minimum, il vole quand même ? Je ne sais pas mais le fait est que ces échecs d’atterrissages ont laissé quelques traces.

Les protections d’hélices ont cassé, les hélices ont aussi subi quelques dégâts. Un peu déçu par ce vol « à vide », j’espère que ça se passera mieux avec une caméra attachée au drone pour le lester.

A suivre…

Publié dans Non classé | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

J’ai vu Dita Von Teese et les Crazy Girls au Crazy Horse (Paris)

C’est à peine adolescent que je découvris le Crazy Horse. Un cabaret où des femmes dénudées se produisent dans des tableaux, uniquement habillées par les lumières…La diffusion du spectacle du Crazy était un rituel du passage à la nouvelle année. Je me souviens attendre cette diffusion avant d’aller me coucher pour bien attaquer la nouvelle année.

Aujourd’hui, j’ai vécu cette expérience en « vrai » et, cerise sur le gâteau, le show que j’ai vu avait en guest star : Dita Von Teese. Tous les ingrédients sont réunis pour passer une belle soirée : les Crazy Girls et Dita !

Dita Leblogdeced

C’est un garde vêtu d’une cape rouge qui nous accueille devant l’entrée du cabaret de l’avenue Georges V, nous pénétrons alors dans l’ambiance feutrée du Crazy Horse. La salle des miroirs avec le vestiaire et la boutique puis la fameuse salle de spectacle. Les tables et bouteilles de champagne attendent sagement les spectateurs. L’atmosphère est agréable et la salle est magnifique !

Avant le début du spectacle, un photographe passe à toutes les tables pour vous tirer (plus ou moins bien) le portrait afin de faire fructifier le business. C’est le jeu et on est tellement contents d’être là qu’on pose (plus ou moins bien). Ensuite  on se laissera peut-être tenter par la photo souvenir de notre venue au Crazy.

« The show starts in 5 minutes… »

Le décompte est lancé, le spectacle va bientôt commencer. C’est l’effervescence dans la salle…On sent que beaucoup de monde est là pour Dita mais pas que…la réputation du cabaret n’est plus à faire.

Les tableaux s’enchaînent dans une ambiance sensuelle et harmonieuse. Les performances des Crazy Girls sont somptueuses et demandent une maîtrise qui me laisse admiratif. Elles sont nues mais le spectacle n’est jamais vulgaire. Les vêtir de lumières fait qu’on oublie justement la nudité. On profite de la beauté des tableaux au rythme des différentes musiques qui accompagnent le show.

Les apparitions de Dita Von Teese égrènent le spectacle, lorsqu’elle apparaît on sent l’ambiance changer. Cette femme est magnétique, elle dégage quelque chose qui happe tout le monde et qui fait qu’on la regarde. On l’admire et on espère que le tableau durera des heures. Regarder Dita c’est avoir la sensation qu’on assiste à quelque chose d’irréel, qu’on aurait vu qu’à la TV ou dans un livre. Mais là, c’est sous nos yeux…en vrai !

DitasCrazyShow2016-HorseGuardsFR_RVB

Depuis que je suis en région parisienne, j’espère aller enfin un jour au Crazy Horse. C’est maintenant chose faite ! De fort belle manière avec la participation de Dita Von Teese.

Le Crazy Horse fait des tableaux sensuels, beaux et techniques. Il n’est jamais question de vulgarité ou de connotations sexuelles. Le spectacle est à la fois harmonieux et insolite. De plus certains tableaux sont surprenants puisqu’ils sont sans Crazy Girls. Et ça ne gâche en rien le spectacle, bien au contraire…

On ne va pas au Crazy pour mater des culs et des seins pendant 1h30. Ce n’est de toute façon par possible car tout est fait pour nous offrir des tableaux à regarder dans leur ensemble. Les Crazy Girls maîtrisent parfaitement leur sujet et leur féminité, de plus leurs corps galbés nous emportent littéralement.

Certes les places ne sont pas données mais pour l’ambiance et le spectacle auquel on assiste, ça vaut le coup ! Ce lieu est mythique et le restera, j’y retournerai avec grand plaisir !

Le site du Crazy Horse : http://www.lecrazyhorseparis.com/

Le site de Dita Von Teese : http://www.dita.net/

 

Publié dans Non classé | Tagué , , , | 1 commentaire

Dives Sur Mer – Résidence Port Guillaume – Pierre et Vacances, le retour !

J’avais envie de fuir la grisaille parisienne et son stress, j’ai de nouveau opté pour un week-end prolongé à Dives Sur Mer, chez Pierre et Vacances à la résidence Port Guillaume. J’y avais séjourné l’an dernier en appartement, mon avis était ici : https://leblogdeced.wordpress.com/2015/03/08/dives-sur-mer-residence-port-guillaume-pierre-et-vacances/

 
image

La résidence

Sa situation géographique n’ayant pas changé, mon avis est le même :

Idéalement située sur le port de plaisance, vous êtes à moins de dix minutes de la plage de Cabourg via une passerelle et à quinze vingt minutes de celle d’Houlgate en prenant un chemin piétonnier.

D’extérieur, la résidence est très jolie, elle semble bien entretenue et s’intègre parfaitement dans le paysage normand de par son architecture. Attention cependant au grand escalier qui permet d’y accéder, les personnes peu mobiles risquent d’être à la peine.

L’établissement est composé d’appartements et de petites maisons qui entourent la piscine extérieure. Une petite piscine intérieure chauffée est ouverte toute l’année mais elle est vraiment petite. L’ascenseur est pratique mais très lent, si vous êtes au dernier étage, soyez patients…très patients.

La maison

D’un point de vue pratique, j’ai préféré une maison à un appartement. L’avantage premier est la place de parking attitrée, chose que vous n’avez pas avec un appartement. Ce logement est prévu pour six personnes et je me demande comment peuvent tenir autant de personnes dans cette maison, les couchages sont nombreux certes mais vous aurez vite fait d’être les uns sur les autres.

Au rez de chaussée, vous trouverez une « cuisine » avec tout le nécessaire (micro ondes, quatre plaques de cuisson, un lave vaisselle, des placards et la vaisselle) et le séjour faisant office de salon salle à manger. Une banquette pour trois personnes fait office de couchages (2 personnes) et les autres devront se contenter des chaises pour s’asseoir.

A l’étage, deux chambres, une salle de bain et WC séparés. Une chambre avec des lits superposés et l’autre avec un couchage double et un placard. La salle de bain et les WC sont petits, les murs sont proches lorsque vous bougez dans ces pièces. Petit bonus, si quelqu’un laisse la porte de la salle de bain grande ouverte, vous ne pourrez pas sortir de la chambre double, toutes les portes se chevauchant…

La maison possède aussi un jardinet avec mobilier afin de profiter du soleil si celui-ci pointe le bout de son nez. L’agencement de la maison n’est pas trop mal pensé mais il faudrait remettre un coup de frais rapidement, certains éléments de la maison sont vétustes, bien usés et ça se voit à l’usage.

Les services

Comme l’année dernière :

N’ayant pas testé les piscines, je ne dirai rien si ce n’est qu’elles semblent bien petites. La réception prête des jeux de société, des sèches cheveux et vous pouvez même commander votre pain et viennoiseries pour le lendemain.

Le parking est gratuit devant la résidence mais les places sont limitées, il paraît qu’un parking couvert et payant est disponible. Le ménage de fin de séjour est inclus dans le tarif de votre location et c’est plutôt bien ça.

Bilan

La résidence est vraiment bien placée, pratique pour vadrouiller à Cabourg, Houlgate et Dives sans avoir besoin de prendre sa voiture. La maison est nettement plus avantageuse que l’appartement tant par la place de parking attitrée que par le peu de bruits parasites (VMC) qui viendront contraindre le calme ambiant.

Comme l’année dernière, je dis qu’il faut impérativement rénover les appartements et maisons avant que trop de mal soit fait et que tout soit irrécupérable. Je n’aime toujours pas la literie qui est dure, dure, dure…ça ne facilite pas les nuits !

Si vous souhaitez des informations, c’est ici : http://www.pierreetvacances.com/fr-fr/fp_DML-E_location-ete-port-guillaume/hebergement?hc=DML12&duree=7&dated=2015-08-29#nav-product

Publié dans Non classé | Tagué , , , , | 1 commentaire

J’ai testé la coque KKtick® pour HTC One A9

Le smartphone est devenu pour beaucoup le bien le plus précieux tant par sa valeur que par le contenu. En effet, on y trouve beaucoup d’informations personnelles et il est de bon ton de le protéger pour être (quasi) sûr de ne pas perdre ce qu’on y met.

Trouver une bonne protection est un choix cornélien puisqu’on trouve pléthore de sites proposant des coques, étuis et autres accessoires en tout genre.

Etui à rabat ou coque simple ?

Je n’aime pas les étuis à rabat donc mon choix ne s’est pas orienté sur ce genre de protection malgré une HTC Dot View très tentante de part ses fonctionnalités. A 50€ l’étui , je n’ai pas voulu tenter l’aventure (en cas de regret) d’autant plus que cet étui fait perdre la finesse du téléphone.

Je préfère les coques en gel TPU car je pense qu’elles absorbent plus facilement les chocs et ça me rassure. J’ai pensé prendre l’officielle HTC mais elle n’était disponible nulle part (magasin ou internet).

J’ai porté mon choix sur la coque KKtick pour HTC One A9 disponible sur Amazon pour 8.99€ (frais de port en sus).

image

Alors ?

Le temps que le colis arrive, je me suis demandé si j’avais bien fait de prendre ce modèle, aucun avis sur internet pour me rassurer. Suspense… Après déballage, la coque est belle et semble de qualité.

Elle s’adapte parfaitement au téléphone, aucun endroit de « mou » et elle n’épaissit pas beaucoup le téléphone. De prime abord je suis content et rassuré par cet achat, d’autant plus que l’esthétique du A9 n’est pas dégradée par la présence de cette coque.

Après quelques semaines…

Je suis toujours aussi ravi de mon achat, la coque tient bien et est toujours parfaitement ajustée. Le téléphone reste beau et on le tient parfaitement en main, il ne glisse pas.

Sans coque, le dos en métal avait tendance à être glissant, créant quelques moments d’apeurement. Son tarif n’est pas excessif et la qualité est là, je la conseille vivement à chaque propriétaire de HTC One A9 qui n’aime pas les étuis à rabat.

A9 coque collage

 

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire