J’ai testé Villages Nature Paris

Pour février, pas de vacances à la montagne ! Nous avons opté pour un séjour à Villages Nature Paris. Mais Quèsaco ?

Nature et Paris sont des termes que bien peu de personnes marient habituellement. Paris doit se résoudre à n’être qu’une métropole polluée et grise que les autochtones fuient à la moindre RTT autorisant un weekend prolongé.

En congés, nous avons donc fui à seulement 32km de Paris (dixit la brochure, je n’ai pas vérifié le compteur). Juste à côté de Disneyland Paris, le groupe Pierre & Vacances s’est associé à Disney pour bâtir un complexe à la « Center Parcs ». Point de plagiat puisque Center Parcs fait partie du groupe Pierre & Vacances.

Adeptes du Center Parcs Bois aux Daims, nous étions impatients de tester l’union du monde merveilleux de Mickey avec la détente et le calme de Center Parcs.

Le parc

Facile d’accès, il suffit de prendre la sortie Parcs Disney sur l’A4 mais d’aller ensuite à l’opposé des parcs. Vous arriverez alors sur la grande entrée avec les guichets auprès desquels vous récupérerez la(les) clé(s) de votre cottage ou appartement.

Le parc est assez étendu mais les distances à pieds sont convenables. Nous n’avons pas loué de vélos puisque nous étions sur place lorsque la neige a fait son apparition en quantité sur la région parisienne.

Contrairement à Center Parcs, on trouve des appartements. Des immeubles aux couleurs pâlichonnes s’étendent tout au long de la promenade du lac. C’est le cœur du parc, c’est là qu’on y trouve les commerces et activités (restaurants, bowling, boutiques…). Je ne suis pas fan du style de ces immeubles, je les trouve tristes et ils font massifs.

C’est encore assez dépouillé, la végétation n’est pas encore à son apogée. La signalisation n’est pas non plus fournie, accrochez vous pour trouver la bonne allée et vous repérer. Il vous faudra encore plus de courage la nuit, les éclairages étant disposés avec parcimonie. Imaginez un trajet de nuit et sur neige et/ou verglas…épique…

Cet endroit est tout jeune (moins de six mois), il n’est pas terminé et n’est pas mature. Avec le temps je pense qu’il sera plus agréable de s’y détendre.

L’hébergement

Nous étions cinq adultes, nous avons opté pour un cottage pour six personnes. Il y a trois niveaux d’hébergements : Comfort, Premium et VIP. C’est à cette dernière catégorie qu’appartenait notre cottage.

La décoration était vraiment soignée et on s’y sentait bien dès les premiers instants. Au rez de chaussée, nous avions le salon avec terrasse, une cuisine, un WC et une chambre pour deux personnes. A l’étage, une chambre avec un lit king size et sa salle de bain avec baignoire à remous et douche massante, une chambre pour deux personnes et une seconde salle de bain avec toilettes.

Le cottage était suffisamment grand pour ne pas nous sentir empilés les uns sur les autres. Nous étions au calme et nous avons pu profiter tranquillement. Il a fait bon y vivre toute cette semaine même si nous avons rencontrés quelques aléas assez désagréables.

Un soir, le système d’ouverture de porte était HS, impossible d’entrer dans le cottage. La clé est un bracelet type NFC a passer devant un capteur sur le mur. Le capteur était en rade (plus alimenté) donc la porte ne s’ouvrait pas. Il neigeait très fort, il faisait froid et nous avons dû appeler la maintenance pour qu’on nous envoie quelqu’un.

Bilan : un membre de la sécurité nous a ouvert et il a vu qu’un fusible avait disjoncté (capteur entrée, frigo, micro-ondes et TV raccordés dessus). Nous avons remis en service et j’ai récupéré les clés physiques du cottage pour ne pas revivre cette expérience.

Ce même fusible a sauté trois fois durant notre séjour, celui des lumières de l’étage par deux fois. La porte d’entrée ne fermait pas bien. En moins de six mois, cela fait beaucoup de choses qui ne vont pas, que se passera-t-il dans cinq ou dix ans ?

Les activités

Les conditions météorologiques ont eu une certaine incidence sur les activités possibles. Ainsi notre journée à Disneyland a dû être reportée du fait d’un manteau neigeux conséquent. Nous nous sommes alors repliés sur une partie de bowling : 50 minutes pour 32€, peu importe le nombre de joueurs. Le bowling et ses équipements sont récents, il est joli et nous avons eu la chance d’y être en heures creuses.

Nous avons fait une partie et demi avant que l’écran ne nous indique de nous diriger vers l’accueil. Une façon pratique et maline de réguler le flot de vacanciers qui veulent jouer. Frustrant pour ceux qui sont en pleine partie, il faut avouer que c’est un bon moyen de contrôler le temps de jeu et garantir le respect des horaires.

L’autre activité principale était l’Aqualagon : un espace aquatique chauffé (mais pas trop…Brrrr…) avec piscines intérieures, extérieures et pas moins de sept toboggans qui raviront petits et grands.

Les adultes que nous étions furent ravis de descendre à toute vitesse les pentes sinueuses de ces tubes géants, parfois sur des bouées en duo ou solo, parfois sans. Frissons et rires assurés pour notre petit groupe. Le rocket est à faire au moins une fois pour voir ce que ça fait et le lifter est réservé aux petits gabarits pour plus de plaisir. Ils sont tous à essayer au moins une fois.

Point de rivière sauvage qui risqueraient de vous faire perdre vos dents au détour d’un virage mal négocié, seulement un petit parcours à fort courant qui vous fera avancer sans forcer.

Nous avons trouvé que la température de l’air dans l’Aqualagon n’était pas toujours suffisante et que nous avions régulièrement froid lors de nos déplacements, c’est dommage.

Bilan

Nous avons passé un séjour agréable à Villages Nature Paris. Les quelques couacs de notre cottage et les conditions météorologiques ont eu cependant quelques impacts sur notre ressenti. Ce lieu est encore jeune, il faut qu’il prenne de la maturité tant dans la logistique quand dans son paysage.

Encore dépouillé, il ne semble pas finalisé. La signalisation et les éclairages sont trop peu nombreux et la neige fut un lourd moment à gérer pour le personnel. Ce parc manque de magie, les couleurs des immeubles sont trop ternes pour nous en mettre plein la vue. Peut-être était-ce dû au ciel grisâtre mais je n’ai pas été happé comme je le fus au Bois au Daims.

Pour ceux qui souhaitent marier Disneyland et séjour de vacances, je pense qu’il s’agit d’un bon plan comparé aux tarifs pratiqués dans les hôtels Disney. C’est aussi un bon compromis pour les habitants de la région parisienne, la nature et la détente aux portes de la Capitale.

Si j’y retournerai ? A méditer…

Plus d’informations ici https://www.centerparcs.fr/fr-fr/france/fp_VN_vacances-domaine-villages-nature-paris

Publicités
Cet article, publié dans Voyages, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s