À sept heures !

Il est bien connu que pour indiquer facilement à quelqu’un où regarder, on donne la direction comme si on était au milieu du cadran d’une horloge.

Ainsi à midi est en face, trois heures est à droite, six heures derrière vous et neuf heures à gauche.

Lui, la soixantaine, casquette de jeune vissée sur la tête, est assis dans le bus. Il n’a de cesse de regarder à sept heures, il s’en ferait presque un torticolis, d’où vient cette obsession ?

À trois heures pour moi, je vois alors la petite jeune d’une vingtaine d’années qui était à mon arrêt de bus, le vieux est en matage intensif le bougre !

Ça en devient gênant, je le regarde avec un air méchant (il paraît que je maîtrise) pour tenter de le freiner dans son élan… Rien y fait !

Une autre jeunette monte alors dans le bus, elle est à midi pour lui, fini le torticolis du vieux, maintenant ce sont ses yeux uniquement qui bougent dans tous les sens…

Il m’a dégoûté ce vieux !

image

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s