Intermodalité, jour quatre

Bon, je vais être franc ! Aujourd’hui mon niveau d’intermodalité est proche de zéro. Quoique, si on considère que j’ai marché jusqu’à la voiture, j’ai eu un premier mode de transport, mes pieds, suivi de mon véhicule.

Vroum, Vroum, Vroum !

Pas de correspondances et s’il y a une mauvaise odeur dans l’habitacle je sais à qui m’adresser ! J’ai retrouvé les deux roues qui se croient (croivent ?) invincibles face à un véhicule de moins de trois tonnes cinq.

J’ai quand même pris ma trottinette pour une courses après mon retour à domicile, ça me manquait !

Moins de galères, moins de trucs à raconter !

Demain je repars à fond dans l’intermodalité en espérant que les transports en communs ne me réserveront pas trop de surprises ! (cette phrase fonctionne aussi en remplaçant le mot « surprises » par « galères »)

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s