Shaka Ponk à Bercy

Après des mois d’attente avec les billets en poche, c’est enfin le grand jour, Shaka Ponk est en concert au P.O.P.B pour la dernière de sa tournée. L’ouverture des portes se fait assez tôt et à 19h la salle est presque pleine. Il est 20h lorsque les lumières s’éteignent.

Pas de singe sur l’écran au centre de la scène, il s’agit de la première partie. Je ne m’étendrai pas sur la performance de ce groupe tant ce fut insupportable…du bruit qui me fit vivre un supplice par moment.

Vingt minutes d’entracte annoncées par le speaker…

Le singe apparaît enfin sur l’écran, c’est de bonne augure non ? Les lumières s’éteignent, la musique commence pour l’intro…les basses font vibrer toute la salle, c’est annonciateur ! A peine deux minutes trente de concert et Frah est déjà dans la foule après un saut majestueux. Rappelons tout qu’il a été opéré du genou il y a deux ou trois mois, donc il fait tout ça avec une atèle.

Les morceaux s’enchaînent à un rythme fou, pas de pauses pour les membres du groupe. Les effets de lumières et images diffusées sur les divers écrans apportent encore plus de dynamisme au spectacle. A Solidays c’était bien mais là c’est tout simplement grandiose.

Bercy est une salle presque trop petite pour ce groupe, quasiment tout le public a passé le concert debout. Ayant fait un déménagement ce jour, j’ai préféré rester assis sur mon siège et bien savourer le spectacle offert.

Sur le billet d’entrée était inscrit « Shaka Ponk + Guests », parlons donc maintenant des invités qui ont participé à cet évènement. Un rappeur dont je ne connais pas le nom qui a apporté son « flow » sur une de leur chanson, c’était très sympa. La première partie qui est venue faire un duo, c’était pas mal mais rien que de savoir qu’ils revenaient a suffit à couper ma joie. Nous avons aussi eu droit à un duo virtuel avec le groupe Skunk Anansie, les Shaka sur scène et Skunk sur les écrans, magique et énergique.

Durant un court intermède, une scène descend du plafond avec fauteuils et canapés, un coin cosy pour accueillir un nouvel invité. Effectivement et ce n’est pas n’importe quel invité, c’est Bertrand Cantat. J’avoue que ce moment me met un peu mal à l’aise car même s’il est un grand homme de scène j’ai toujours en tête le drame de Vilnius qui freine mon plaisir. Cependant ce fut un bon moment musical clôturé par le duo Shaka-Cantat sur « Palabra mi amor ».

Le dernier invité est Mat Bastard, chanteur de « Skip the use », qui accompagne les Shaka le temps d’une chanson et tout de rouge vêtu. Il n’y a rien à dire, ils ont invité du lourd et ça a donné une encore plus grande dimension à ce concert.

Le show a duré deux heures et trente minutes, autant dire qu’ils ne se sont pas moqués de nous ! Quand tu achètes ton billet pour Shaka Ponk tu sais que tu vas en prendre plein les yeux et les oreilles, ce fut vraiment le cas. Un show extraordinaire, des jeux de lumières de folie et des animations somptueuses sur les écrans.

« Puta Madre » ! C’était un put*** de bon concert ! Merci Shaka Ponk !

Shaka Ponk Bercy

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s