Les alertes de sécurité et mon Tomtom

Ancien provincial exilé en région parisienne depuis pas mal d’années, j’en ai soudainement eu marre de me retrouver bloqué dans les bouchons lors de mes déplacements en voiture. En novembre 2011, j’ai donc décidé d’investir dans un appareil de guidage (coûteux mais pratique) doté de l’info trafic.

Le constructeur Tomtom n’étant pas un amateur, je me dirige donc vers l’un de ses modèles intuitifs avec des services « live ». Cela consiste à m’informer du trafic avec un itinéraire plus rapide le cas échéant, me donner la météo (?), me permettre de rechercher des lieux via Google et y aller, ainsi que, cerise sur le gâteau, de me prévenir à l’approche des radars.

En effet, à cette époque notre roi Nicolas ne pensait pas (encore) que ce genre de service n’était que l’apanage des délinquants routiers assoiffés de vitesse. Peu de temps après, le bougre changea de point de vue et décida que les possesseurs de tels appareils seraient traités comme des délinquants. Soit, le roi a parlé alors faisons ce que dit le roi…

Pas de bol pour Nicolas, le peuple et quelques fabriquants français en « pleine bourre commerciale » s’insurgèrent face à ce choix, Nicolas recula alors d’un pas pour être réélu (râté). Les appareils n’annonceront donc pas la position exacte mais plutôt une zone de danger (ou de sécurité).

Quelques réunions plus tard, Tomtom et ses amis doivent alors rectifier les alertes pour qu’elles ne soient plus aussi précise…pas de bol, c’est la que Tomtom s’embourbe…

Avant la mise à jour, Tomtom proposait un service fiable d’avertissements des radars. Je ne parle que de celui-ci car les autres fonctionnent très bien, j’en suis satisfait. Depuis la mise en conformité, les alertes de sécurités sont devenues aléatoires. Prenons l’exemple d’un radar positionné sur la N13 à Neuilly Sur Seine devant lequel je passe chaque jour, trois fois sur cinq au moins, celui-ci n’est pas annoncé. C’est embêtant mais pas tant que ça si on respecte la vitesse limite j’en conviens.

Tomtom facture 50€ par an ses services (je crois) alors il serait de bon ton que ceux-ci fonctionnent pleinement. Le service des alertes de sécurité n’est pas, selon moi, fait pour rouler à fond les ballons en paix mais plutôt pour éviter de prendre une amende « à la con ». Qui n’a jamais dépassé de quelques km/h la vitesse en cas de pente ou d’inattention ? ça peut arriver alors c’est bien de se faire rappeler la présence d’un hypothétique flashouilleur de véhicules.

J’utilise beaucoup l’info trafic car je suis en région parisienne mais qu’en est-il du gars (ou de la fille) qui l’utilise en campagne ou sur autoroute principalement ? 50€ pour rien…

Bref, tout ça pour dire que ça va bientôt faire plus de six mois que mon Tomtom m’alerte des zones de danger aléatoirement, que ce soit un radar ou une route dangereuse dixit la préfecture. Le jour où je me ferai flasher, on me dira que c’est bien fait, il fallait respecter la vitesse, c’est vrai. Le jour où j’aurai un accident sur une route qui m’est inconnue pour n’avoir pas su adapter ma vitesse pourtant en dessous de celle autorisée, on me dira quoi ?

Amis et partisans de la sécurité routière, je ne suis pas un fou de la route, je suis simplement quelqu’un qui utilise sa voiture tous les jours et qui souhaite éviter quelques sanctions gags. Je ne prône pas la vitesse, au contraire.

Tomtom, si tu me lis, saches que je croyais en toi et que tu m’as déçu…très déçu !

 

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s