Solidays 2012

 

Solidays 2012 c’est une multitude de concerts pendant trois jours en faveur de Solidarité Sida. Heureux détenteur du « pass 3 jours » et après une attente exceptionnellement longue pour obtenir le sacro saint bracelet, me voici dans l’enceinte du festival prêt à en prendre plein les yeux et les oreilles !

Le premier jour  j’ai pu voir La Grande Sophie, Ayo et Birdy Nam Nam.

Sophie a perdu de sa superbe, j’ai abdiqué au bout de 30min tellement c’était mou. Même avec « Du courage » elle n’a pas pu me retenir…direction le chapiteau d’Ayo.

Ayo, qui, comme la dernière fois parle beaucoup trop. Ainsi à la moitié du concert, elle n’avait interprété que 3-4 chansons et pas mal disserté, c’est lassant. Heureusement, elle a décidé de prendre un bain de foule et d’enchaîner sur une reprise de Bob Marley. C’est bon son concert est lancé, c’est vraiment excellent, elle aurait du faire ça bien plus tôt l’ambiance serait sans doute montée plus vite.

Une petite pause dans l’herbe au son de Birdy Nam Nam avant de regagner mes pénates,  je ne les connais pas, ça peut être une bonne surprise. C’est à forte tendance électro, ça se laisse écouter mais je n’en ferais pas mon CD favori dans l’autoradio. Allez hop ! Il est tard, rentrons à la maison !

En cette deuxième journée c’est un programme plus chargé qui m’attend. Ce sera Danakil, Debout sur le zinc, Izia et Shaka Ponk. Pour les autres ce sera si j’ai le temps ou une mauvais surprise.

Danakil nous met en bouche avec son reggae, on se prélasse sur la pelouse parisienne au soleil, c’est agréable. Une demi-heure plus tard, Danakil n’est pas mon style, je file devant la scène de Debout sur le zinc. Seconde pause sur l’herbe ensoleillée et c’est parti ! J’aime beaucoup, c’est très sympa et les paroles sont agréables à écouter. La bonne surprise du festival ? Debout… en fera partie c’est certain.

Vite maintenant, c’est Izia ! Je l’avais justement découverte à Solidays et c’était vraiment très bien. Fidèle à elle même, elle fait péter le dynamisme et le bon son rock ! C’est indéniable que les chansons du premier album sont plus adaptées à son style de concert mais ça n’en reste pas moins un très bon concert, j’ai vraiment apprécié de la revoir sur scène !

C’est la pause « dîner », direction le fameux stand de viande Argentine pour un sandwich au boeuf et sa sauce…je vous le donne en mille…argentine ! C’est trop bon ! J’en salive encore.  Un café au son de Zebda qui fout le bordel et j’attends le prochain concert.

C’est Shaka Ponk et là ça va devenir compliqué pour moi de décrire ça. C’est tout simplement génial, ils sont de vraies bêtes de scènes et leur musique t’emporte de partout, c’est un pur bonheur ! Musicalement c’est dynamique et ça met l’ambiance, visuellement ils déchirent tout. Ils ont un écran circulaire et un grand écran en fond, c’est simple, on en prend plein les mirettes ! Voilà, ils sont LA bonne surprise de ce Solidays, j’en avais entendu parler, je voulais voir ça. Maintenant j’ai vu et je sais ce que ça vaut !

Pour la dernière et troisième journée, la pluie est de la partie. Bien entendu elle a amené son amie la boue histoire de bien être au complet. Ce sera donc Irma et Charlie Winston singin’ in the rain !

Je vais enfin revoir Irma, découverte à Solidays l’an dernier avec les jeunes talents RATP. Quel chemin parcouru depuis l’an dernier ! En tout cas, je ne suis pas déçu, elle a fait son concert de fort belle manière devant un public acquis à sa cause. C’est bon !

La pluie est toujours là mais s’octroie une pause mais au moment de l’arrivée de Charlie Winston sur scène, elle fait son retour, comme si elle voulait assister aussi au spectacle. Je ne pense pas que la pluie facilite la tâche de Charlie, d’ailleurs au bout de 30min j’ai du mal à me sentir « transporté » par ses chansons. J’en attendais peut-être un peu trop de lui, du coup je suis déçu. La pluie ajoute la goutte d’eau qui fait que je décide de finir mon Solidays 2012 dans la boue de la scène Paris.

Par ici la sortie, encore une belle édition musicale de Solidays, un weekend sympathique malgré la pluie et la fatigue. A l’année prochaine !

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s