« Boire, fumer et conduire vite »

Me voilà de retour à La Grande Comédie avenue de Clichy, c’est en ce lieu que j’ai découvert "le clan des divorcées" il y a quelques années, c’est sans doute de bonne augure pour la pièce de ce soir. Le quatuor Demouy – Lellouche – Vadim & Brécourt revient pour jouer la nouvelle pièce de Philippe Lellouche (accessoirement le mari de Vanessa Demouy, messieurs oubliez tout espoir de conquête en allant au théâtre).

J’ai déjà vu ce petit groupe lorsqu’ils officiaient dans "Le Jeu de la Vérité" 1 & 2 à la télévision. J’avais trouvé leur coopération très agréable, divertissante et surtout très drôle. L’histoire était pas mal fournie en rebondissements. Je trouve aussi qu’à force d’écrire, Mr Lellouche améliorait largement ses comédies, celle de ce soir, j’avais vraiment envie de la voir s’il continue en dans ce sens.

Voici l’histoire :

Le soir du réveillon du Nouvel An,trois individus se retrouvent, bien malgré eux, en salle de garde à vue dans un commissariat parisien : l’un parce qu’il a fait un excès de vitesse, l’autre parce qu’il a trop bu et le troisième parce qu’il a fumé dans un lieu strictement interdit. Surgit une avocate commise d’office chargée de les défendre en cette soirée du 31…
Greg (Christian), Marc (David) et Simon (Philippe) se voient enfermés dans un huis clos drôle et infernal. L’envie irrésistible de décupler leur énergie de fauves en cage face aux faux fuyants et au terrifiant principe de précaution explose rapidement.
Vanessa incarne Madelaine, flamboyante de justesse, de beauté et d’empathie. Elle va leur ouvrir, au delà de leurs doutes et de leurs faiblesses, la porte d’une liberté non surveillée et vaillamment gagnée.

Bon voilà, premièrement j’ai failli pleurer…de rire, pas d’ennui bien au contraire. L’histoire est excellente, les jeux de mots et les vannes à la hauteur de mes espérances et les comédiens sont au top. Le quatuor n’en étant pas à son coup d’essai on sent la réelle bonne entente entre eux. Vanessa Demouy est magnifique, Philippe Lellouche cynique et hilarant, David Brécourt joue impeccablement bien (ça change de ses apparitions dans "sous le soleil") et Christian Vadim est le plus drôle, tant par son texte que ses attitudes.

Je ne dévoilerai pas la fin de l’histoire car ce ne serait pas rendre service aux personnes qui iront la voir, parce que je recommande sincèrement d’aller voir cette pièce, c’est un vrai bon moment de détente garanti, de rires et de sourires.
Philippe Lellouche a encore augmenté le niveau, c’est du théâtre comme je l’aime, je me marre du début à la fin et je sors avec le sourire jusqu’aux oreilles, que demander de plus ?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s