« Hors piste »

Me revoilà à Pigalle pour une soirée théâtre ! Les mauvais esprits diront que ce qui m’attire dans ce quartier "chaud" de Paris c’est principalement les sex-shop aux néons flamboyants…mais ce n’est pas le cas ! C’est la programmation artistique du moment qui fait qu’on me voit souvent arpenter le boulevard de Clichy et autres rues transversales.

Les bouchons n’ont pas faciliter l’accès à ce quartier, conformément à la tradition parisienne qui veut que plus tu prends ta voiture, plus tu galères pour aller quelque part Clin d'oeil Bref, ce n’est pas le plus important de la soirée.

Je découvre le théâtre Fontaine après être passé plusieurs fois devant à diverses occasions (non ce n’est pas pour aller au sex-shop rooooh !). De l’extérieur il ne paie pas de mine, ce qui est surprenant c’est que la salle est immense et très jolie. Idéalement placé – premier rang au balcon – je me prépare à voir la "nouvelle" pièce d’Eric Delcourt.

Je n’ai pas peur de tomber sur une daube pour plusieurs raisons : d’abord une amie m’a dit que c’était très sympa, ensuite j’ai déjà vu une pièce de Mr Delcourt (La soeur du grec) à la télévision que j’avais bien apprécié. Je sais aussi que quelques compères à lui présents dans "la soeur du grec" sont présents ce soir (Marie Montoya et Jean Fornerod), j’ai hâte de voir cela !

En dix ans, Thomas Klein, dit Tom, a fait fortune grâce à Internet et vient de vendre sa société à Microsoft. Pour l’occasion il a invité ses amis perdus de vue depuis dix ans pour une randonnée de l’extrême, en plein cœur des Pyrénées, afin de se retrouver loin de leurs trépidantes occupations citadines. Pourquoi les Pyrénées ? Car d’après Tom, les Alpes c’est mort ! Une artiste underground engagée très glamour, un animateur social très asocial, un pizzaïolo arriviste très proche du gouffre, une boulangère apprentie starlette en devenir et un guide de haute montagne atypique sont en route pour une randonnée à ski vers la Crête de L’Ours, organisée par ce nouveau Roi d’Internet … Mais la montagne est traîtresse et de petites glissades en francs dérapages, les retrouvailles ne pouvaient avoir lieu sans quelques règlements de comptes, et dans de plus mauvaises conditions. Car finalement chacun a accepté ce week-end pour des raisons bien précises n’en déplaise à leur hôte bientôt totalement dépassé par la situation.

La pièce part sur les chapeaux de roue, je suis déjà en train de rire et sourire. Les comédiens sont énergiques, les dialogues sont bourrés de bonnes réparties, je savoure la représentations. Je reconnais Smadi Wolfman parmi les acteurs, cette jeune femme je l’ai vue plusieurs fois dans quelques séries TV et j’ai une assez bonne opinion d’elle (non je ne suis pas parti pris parce qu’elle est mignonne, c’est pas vrai ! Clin d'oeil). Nicolas Bienvenu et Yves Massari y sont aussi excellents, je mettrai d’ailleurs une mention particulière à Yves qui campe parfaitement le râleur de la bande avec une répartie digne d’un Dr House en forme olympique !

La pièce dure un peu plus de deux heures, elle est séparée en trois "actes". Le second perd un peu en dynamisme mais n’en reste pas moins agréable à regarder. Le temps passe vite et je ne me suis pas ennuyer, la seule chose à déplorer étant que les théâtres ne sont pas vraiment étudiés pour la population qui dépasse le mètre soixante en hauteur Clin d'oeil

Il s’agit en ce moment des soixante dernières représentations avant la suite alors foncez vite voir cette pièce hilarante !

  

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s