Trois jours sous la couette

Comme le dimanche c’est pourri, j’ai trouvé un bon moyen de le rendre plus attrayant. Esprits lubriques passez votre chemin, il ne sera point question de l’embellir avec des femmes nues ou à demi nues qui s’ébattront dans mon lit ni de ma "sex tape" personnelle qui attend sagement que je sois une star afin d’être divulguée sur internet ! L’embellie est culturelle, divertissante et surtout comique !

Il est question de théâtre, pas le théâtre que beaucoup croient (et pas croivent) ennuyeux, soporifique et avec des costumes d’antan. C’est plutôt une pièce qui parle d’un sujet d’actualité, rappelez vous ce que recherche JB (je marque son nom parce que grâce à lui je reçois un tas de visites, merci JB !) c’est l’amour et là il est question d’amour !

Pour cela je me rends au Théâtre Tallia, à dix minutes à pied de Place d’Italie. L’accueil y est sympa et malgré qu’elle soit restée au téléphone pendant qu’on attendait pour retirer les places, la p’tite dame (qui est aussi directrice) a su être bien sympa. P’tite discussion pendant la remise des tickets, une salle d’attente, ce qui n’est pas coutume. On dirait un p’tit théâtre familial et c’est assez plaisant j’avouerai.

Voici la p’tite histoire de la pièce :
On est super mignonnes, super intelligentes, super gentilles…. !

Alors pourquoi tous les hommes nous quittent au bout d’une semaine ? Pourquoi on attire toujours les Nases ? On doit être des aimants à Nases !!

Trois jours sous la couette, c’est ce qu’il faut à Natacha, Amanda et Sabrina trois copines célibataires pour se remettre d’un WE de la St Valentin qui vire au cauchemar.

Trois jours sous la couette où toutes les femmes se reconnaîtront et où les hommes vont faire parler d’eux…. Surtout Bob et Fabrice.

Trois jours sous la couette où Natacha, Amanda et Sabrina nous entraînent dans le tourbillon des questions sur les relations amoureuses où les rebondissements et révélations des uns et des autres vont dépasser tout ce qu’elles pouvaient imaginer…

Alors cette pièce est "sympa" mais on est loin du niveau d’un "clan des divorcées". Certains moments sont vraiment drôles et d’autre un peu moins, il y a un problème de rythme. Si tu es fétichiste de la couette, tu seras déçu, celle-ci n’apparaît que dix minutes, un rôle plus que secondaire.
L’histoire est "louche", je n’ai pas l’impression de voir ce qui est marqué dans le descriptif, y’a comme un sentiment bizarre quand je sors du lieu, je suis tiraillé entre déception et engouement.

Il y a trois actrices, l’une d’elle a un petit accent et on a l’impression qu’elle "surjoue" un peu son rôle. Une autre qui joue la femme fatale campe bien son rôle de blonde même si je regrette un petit accent "bourgeois" qui est de trop (si tu n’as pas d’accent en vrai laisse moi un message hihi). La plus naturelle c’est celle qui joue la fille "rondelette". Elle est naturelle et lorsque ce n’est pas elle qui parle ses mimiques sont géniales, un vrai régal.

A la grande surprise il y a aussi trois hommes dans cette pièce. L’un est le concierge puceau du bâtiment qui nous place le contexte de la pièce et ensuite il fait des apparitions…L’acteur on l’a vu dans TAXI 2 & 3, c’est lui qui lit la vitesse sur le radar lors du passage du rapide taxi.
Les deux autres acteurs, qui sont censés interpréter des machos beaux gosses séducteurs sont assez âgés, ce qui rend un peu difficile la crédibilité quant à leur potentiel séduction. Les tenues y sont pour beaucoup puisque les pauvres n’ont pas des vêtements qui reflètent la "classe" qu’ils pourraient avoir. Du coup je trouve que ça "freine" un peu.
D’autant plus que je trouve que leurs apparitions cassent le rythme…

Malgré tout ce que j’ai pu critiquer, cette pièce est sympa à voir, elle ne fait pas partie de mon "TOP 5" mais il y a des moments drôles et je ne regrette pas d’y être allé. Je ne me suis pas ennuyé. Je pense que la pièce est à ses débuts, il y a des petits moments brouillons et certaines choses qui sont à changer pour gagner en rythme. Je ne suis pas metteur en scène ou acteur mais je me permets de donner mon avis. Je pense qu’à force d’être jouée, les acteurs deviendront plus naturels et corrigeront les petits détails qui font qu’on ne sort pas de là pleinement emballé. Je pense aussi qu’il aurait été plus "rigolo" de n’avoir que les actrices et de voir la couette plus souvent, histoire de voir à quoi ressemblent vraiment les soirées entre meufs qui broient du mec !

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Trois jours sous la couette

  1. .уιуι dit :

     
     hey hey ,
     bah la mienne m’appel
     pas bcp dormie cette nuit !!!
     bizOuxXx voisin
     

  2. Ping : Lady Gaget (Comédie des 3 Bornes) | Le Blog de CED

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s