Cali dans l’intimité

Depuis maintenant plusieurs mois il ne servait à rien là sur mon meuble et en cette journée il a retrouvé toute sa valeur mon billet d’entrée à la Maroquinerie pour voir Cali en concert.
 
Après une grosse journée de boulot, je quitte mon lieu de vie professionnelle, je gare ma voiture près du RER et je monte dans la voiture de mon collègue qui vient avec moi au concert.
C’est parti, directioin l’A86, ça roule pas mal pour un vendredi soir, on espère qu’il en sera de même pour le périph’. Nous sommes sous La Défense…arrêtés…les bouchons…je consulte mon super téléphone portable qui me donne l’info trafic, le périph’ est un peu bouché mais la direction que l’on prend sera fluide par la suite. Nous voici au milieu des fous du ovlant avides d’avancer même s’il faut en passer par des zig zag dans le flots des véhicules…l’effet escompté est là…ils avancent, enfin ils ne restent pas en place. 
On sort de ce joli périph’ illuminé par ces panneaux publicitaires en néons qui égaient la vie des habitants. On approche enfin de la rue Boyer, il ne reste plus qu’à trouver une place de parking, moins de 5min et c’est fait !
 
On se dirige vers la salle, déjà des personnes sont là, il est 19h, le concert commence à 20h. LA file d’attente grandit, la pluie fait son apparition, invité indésirable pour moi. Enfin les gens s’agitent, les portes sont ouvertes, le contrôle des billets et ça y est je pénètre dans l’antre, une petite salle, ambiance chaleureuse et tamisée. Nous serons en haut de quelques marches pour bien voir, quasiment face à la scène, avec mon mètre 90 j’avais peur de ne pas bien voir derrière des gens. La salle se remplit petit à petit, le gens discutent entre eux, on ne se croirait pas à un concert.
 
20h…et ben ça ne commence pas…étonnant non ? 20h30 le signal venant des coulisses pour la personne qui s’occupe des lumière et Cali fait son appartion.
Il commence seul avec sa guitare et se ra ensuite rejoint par 2 cuivres et son pianiste. Les chansons sont réinterprétées, c’est beau, c’est un autre concert, j’aime beaucoup cette ambiance. Entre anecdotes et discussions avec le public, il annonce son invité surprise…c’est hubert Félix Thiéfaine, jolie surprise de la part de Cali. Ils interprètent 2 chansons de Thiéfaine dont la mythique "fille du coupeur de joint". Excellent ! Petite surprise à un ami peintre de Cali, il lui passe un coup de fil depuis la scène et demande au public de lui dire un petit mot.
 
Bien évidemment ce n’aurait pas été un vrai concert de Cali sans slam, "elle m’a dit" et c’est parti il plonge dans la foule, nous ne sommes que 500 tout au plus mais il a réussi, il a fait un tour de salle porté par les gens, dont moi…quel honneur me direz vous, et bien je vous dirai que non, juste j’ai évité qu’il tombe par terre.
 
2h de concert, quelque chose de différent, ça prend toujours à l’intérieur et c’est vraiment bon à vivre.
Merci Mr Cali, Merci ses musiciens et Merci pour l’ambiance.
 
Il a eu raison de faire ce qu’il voulait parce que c’était sa fête aujourd’hui !
 
 
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cali dans l’intimité

  1. magali dit :

    Ca devait etre terrible petit veinard!
    Grey’s anatomy commence alors je te laisse mais je repasse plus tard promis bisou
    Maggy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s